L’Appart

L’ Appart est un service de jour spécialisé destiné à chaque personne concernée par le travail du sexe sous toutes ses formes. Cela inclut la prostitution, l’escorting, la traite des êtres humains à des fins d’exploitation sexuelle…

La terminologie du travail du sexe se fonde sur le cadre notionnel établi par les organisations internationales telles que l’ONU et l’OMS.

L’Appart remplit depuis 1967 en Isère des missions d’accueil et d’accompagnement, d’aller-vers, de prévention et de sensibilisation.

Le service accompagne toute personne sans distinction d’âge ni de genre. Les missions du service reposent sur les principes d’inconditionnalité, de confidentialité, de non jugement, de libre adhésion et de consentement éclairé.

En 2017, l’Appart a obtenu l’agrément « Parcours de sortie de la prostitution » dans le cadre de la loi 2016-444 visant à renforcer la lutte contre le système prostitutionnel et la protection des personnes, en prévoyant la pénalisation du client. Cet agrément, délivré par la Préfecture de l’Isère en lien avec la DDFE, a été renouvelé en 2020 puis en 2023.

La formation pointue des travailleurs sociaux et l’intervention d’une juriste témoignent d’une expertise qui favorise la mise en œuvre d’un accompagnement ajusté et personnalisé.

Protéger sa santé, réduire les risques

  • Animation d’un petit déjeuner santé le vendredi matin pour échanger avec des professionnels invités selon les thématiques (médecin, infirmier, travailleur paire, associations spécialisées…).
  • Mise à disposition de kit de réduction des risques (préservatifs, gel, lingettes intimes…).
  • Proposition d’ateliers d’expression et de bien-être (théâtre, art-thérapie, ronde de parole…).
  • Planification de séances de dépistage organisées avec nos partenaires.

Etre écouté.e, soutenu.e

  • Pour nous rencontrer et être accueilli.e pour une première prise de contact : permanence collective le jeudi de 14 h à 16 h.
  • Astreinte téléphonique jeunes (de moins de 21 ans) : du lundi au vendredi de 8 h à 20 h au 07 56 41 48 25.
  • Pour les personnes accompagnées, rendez-vous au service ou à l’extérieur du lundi midi au vendredi.
  • L’accompagnement de la personne se réalise en fonction de ses besoins et difficultés et s’oriente en fonction de ses choix de vie.

S’informer sur ses droits

  • Droit à la santé : pouvoir avoir recours aux soins est un droit fondamental. L’Appart vient faciliter l’accès à la santé et oriente vers son réseau de partenaires.
  • Accès aux droits communs : L’Appart favorise l’accès au droit au logement et à l’hébergement, droit d’asile, droit au séjour…
  • Informations juridiques : L’Appart transmet aussi des informations à caractère juridique.

Aller-vers

  • L’appart adapte sans cesse son fonctionnement. La démarche d’aller-vers, ou maraudes, lui permet de rencontrer près de 400 personnes par an sur le terrain. Le service réalise des maraudes de jour comme de nuit.
  • Le développement de la prostitution via internet a incité le service à mettre en place une démarche de maraudes numériques.

Prévention et sensibilisation

  • Dès le plus jeune âge, il est nécessaire de travailler à la vie en société. Violence, harcèlement, domination, risque de prostitution, L’Appart intervient en milieu scolaire en lien avec l’équipe pédagogique et l’infirmière pour développer des actions de sensibilisations articulées autour de petites saynettes et facilitées par l’utilisation d’outils pédagogiques spécifiques.
    Pour organiser une session de sensibilisation : contactez-nous.
  • A destination du grand public, L’Appart organise des expositions/conférences visant à faire évoluer les représentations que chacun développe concernant la prostitution et ses formes dérivées : réseaux sociaux, prostitution occasionnelle, étudiant.es, … L’Appart informe sur le phénomène prostitutionnel.
  • En direction des partenaires sociaux, médico-sociaux, sanitaires et juridiques (police, gendarmerie, CRIAVS, IFTS, Mission locale, …) L’Appart apporte son expertise, vient en soutien des professionnels, accueille des stagiaires.

Parcours de sortie de prostitution : ce que dit la Loi

  • La loi n°2016-444 du 13 avril 2016 soutient les personnes qui souhaitent arrêter de se prostituer et trouver des alternatives à la prostitution.
  • L’Appart accompagne les personnes admises dans ce dispositif « parcours de sortie » dans leurs démarches administratives et d’insertion socio-professionnelle.
  • En France, à l’instar d’autres pays (Italie, Luxembourg, Norvège, Finlande, Croatie), c’est le régime abolitionniste qui prévaut et considère la prostituée comme une victime.

L’Appart les a accompagnés, ils témoignent

L’opportunité de ne pas être salarié à 35 h / semaine !

“ Sorti des circuits depuis longtemps, je n’avais aucune couverture sociale. Mais à un moment, j’ai eu des problèmes aux dents. J’ai contacté L’Appart et là, j’ai rencontré Lauriane qui m’a filé un énorme coup de main pour que je puisse avoir droit à la CMU, que je puisse rencontrer un dentiste. Elle m’a aidé pour les impôts et les démarches administratives avec beaucoup de bienveillance.

Et peut-être qu’à L’Appart, ils pourront m’apprendre à faire quelque chose d’autre, comme la menuiserie… pas pour devenir salarié du lundi au vendredi !

La vie de travailleur ne me tente absolument pas. Pour le moment, j’ai l’opportunité de faire autrement, donc je le fais. ”

La prostitution sur le trottoir, c’est la guerre !

“ Je suis prostituée depuis l’âge de 14 ans. Dans les années 80, il n’y avait pas internet, tous les dingues étaient dans la rue. Le danger était permanent. C’était une cata ! Quand tu es sur un trottoir, tu es vulnérable.

Dans les années 2000, les réseaux sont arrivés, et avec la pénalisation des prostituées, ça a commencé à être un bordel total. Aujourd’hui, avec la pénalisation du client, il y beaucoup de clients que je ne vois plus.

Je vais pas tarder à raccrocher à presque 50 ans… avec une inquiétude quand même… ça va être délicat de bifurquer… du fait de mon métier, je garde un comportement de guerrière. ”

Je ne suis plus cette fille qui travaille dans la rue.

“ J’ai quitté le Nigeria avec une femme qui m’a promis que j’allais travailler comme coiffeuse en Europe, c’était mon métier en Afrique. Quand je suis arrivée, j’ai été forcée de travailler dans la rue, je n’avais pas le choix.

On m’a dit “Si tu vas à la police, ils te renvoient en Afrique”. Je n’ai jamais su que je pouvais aller à la police, je n’ai jamais connu mes droits en France, en Espagne, en Europe.

Puis, j’ai rencontré Cynthia de l’Appart. Au début, je n’ai pas raconté ma vraie histoire parce que j’avais peur. Elle m’a beaucoup parlé, beaucoup aidée… J’ai pu avoir des papiers, je ne suis plus cette fille qui travaille dans la rue. Aujourd’hui, j’ai un travail, ça a changé ma vie. ”

Parcours de vie, d‘ici et d’ailleurs

Quinze personnes ayant connu la prostitution témoignent de leurs expériences et sept travailleurs sociaux racontent comment ils accompagnent ces femmes et ces hommes. Vingt-deux témoignages mêlant images et mots invitent à interroger les représentations de la prostitution.

Ce livre marque la fin d’un travail collectif de dix-huit mois entre un photographe et un illustrateur de l’association “Et Pourquoi Pas”, les travailleurs sociaux et les personnes accompagnées par L’Appart. Cet ouvrage ne cherche pas à définir la prostitution, il montre simplement la singularité de chaque histoire.