Les rapports d‘activité annuels d’ALTHEA

L’activité d’ALTHEA, relatée chaque année dans le rapport d’activité, s’inscrit plus largement dans une actualité sociale, économique et politique qui donne un éclairage essentiel aux fonctionnement et orientation de l’association.

« Mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde. »
Albert Camus – Ecrivain 1913-1960

Virus COVID-19 et femme masquée

2020 : élue « pire année de tous les temps » par le magazine TIME

Cette année 2020 aura été marquante à bien des égards. L’apparition d’un nouveau virus SARS-COV-2 (Covid-19) bouleverse tous les repères de nos sociétés occidentales et vient complexifier l’accompagnement des publics les plus fragiles.

« Un jour sans fin », c’est ce que semble vivre le personnel hospitalier qui s’engage dans une course contre la montre pour tenter de faire face à cette épidémie massive, enchainant les gardes, différant ses congés, conscient d’être confronté à l’exceptionnel.

La solidarité au sens large : c’est une nouvelle forme d’entraide et de solidarité sociétale qui s’organise, dépassant les missions des acteurs traditionnels. On voit émerger des initiatives innovantes : livraisons de repas pour les soignants, démarches d’aller-vers organisées par de nouveaux bénévoles à destination des publics fragiles (écoute, soutien, colis alimentaires, kit gel-masques).

Huis clos : le confinement et cette période hachée pauvre en relations sociales font le lit des violences domestiques. Si 2020 voit l’avènement de la mise en place du bracelet anti-rapprochement, le début de l’année reste marqué par de terribles faits divers de violences conjugales.

Mouvement de foule au milieu de fumigènes multicolores.

Jaune, blanc, rouge, bleu, les couleurs de la révolte d’une société fragilisée

Rouge : la nette augmentation des violences faites aux femmes accélère la tenue du Grenelle et le 18 décembre, le Parlement adopte une proposition de loi visant à renforcer les mesures de protection.

Blanc : il faut sauver l’hôpital public. Le personnel hospitalier tire la sonnette d’alarme d’un hôpital à bout de force ; plus de 200 médecins démissionnent de leurs fonctions administratives et de nombreux suicides de praticiens et d’étudiants sont recensés.

Jaune : le mouvement des gilets jaunes revendique la fin de la vie chère, des privilèges, de la verticalité du pouvoir. Des étudiants font écho de leurs souffrances et de leurs difficultés à mener leurs études.

Bleu : alors que le rassemblement national RN est arrivé en tête des élections européennes le 26 mai 2019 avec 23 % des voix, Emmanuel Macron annonce le 6 novembre la mise en place d’un quota d’immigrés par métiers et un délai de carence de 3 mois pour la prise en charge des soins des demandeurs d’asile.

Interview télévisée caméra et 2 personnes.

Renouveau du langage présidentiel et concepts associés

Une sémantique : « Make our planet great again », « Les gens qui ne sont rien », «… et en même temps », « carabistouille »… Ces expressions sont déjà célèbres mais au-delà des formules chocs, Emmanuel Macron a renouvelé le langage présidentiel à coup de concepts, de mots rares et de vocabulaire entrepreneurial.

Un volet social : Emmanuel Macron s’intéresse aux défavorisés, participe à des maraudes avec le SAMU social et souhaite promouvoir une loi anti pauvreté.

Les démissions : Gérard Collomb (ministre de l’Intérieur) à l’origine de la circulaire ministérielle de 12 décembre 2017 qui pose par écrit le « dispositif de contrôle des personnes étrangères au sein des hébergements d’urgence » donne sa démission. Il est suivi par Nicolas Hulot (ministre de la Transition écologique et solidaire) quelques mois plus tard.

Président Macron à l'Elysée en 2017.

Les élections présidentielles

7 mai 2017 : l’élection présidentielle donne la victoire à Emmanuel Macron, candidat du mouvement politique En Marche, élu avec 66% des voix. C’est la dimension « moralisation de la vie publique » qui retient l’attention des médias et est portée au-devant de la scène comme pré-requis à la mise en place d’actions pour la nation.

Les plus démunis : le nouveau président évoque la prise en charge des plus démunis (Sciences & Avenir sept. 2017) et visite un CHRS pour mères isolées à Toulouse. On entend parler de « logement d’abord », « d’hébergement pérenne »… On entend « humanité » et « espoir solidaire ».

Le nouveau monde selon G. Collomb se dessine à l’aune de la circulaire du 12 décembre 2017 qui prévoit un dispositif de contrôle des personnes étrangères au sein de l’hébergement d’urgence.

Journal quotidien plié.

Passage de relais

5e république, une première : François Hollande annonce, lors d’une allocution télévisée, qu’il renonce à se présenter pour un second mandat à la tête de l’État.

Jungle de Calais : la situation des migrants en France préoccupe les citoyens ; « la jungle » de Calais est démantelée, 10 000 migrants sont orientés en centres d’accueil et différents camps aux normes humanitaires sont ouverts sur le territoire.

International : Donald Trump est élu président des États-Unis.

Europe : l’Angleterre vote POUR le Brexit. Un accord sur les migrants est passé entre la Turquie et l’Union Européenne : il prévoit que les migrants irréguliers débarqués en Grèce soient renvoyés vers la Turquie.

L'Europe s'accorde sur l'accueil de 120 00 réfugiés.

2015 dans le rétro

2015 est marqué par une vague d’atrocités et l’attentat de Charlie Hebdo fige toute une nation dans la stupeur et l’effroi. Une marée humaine record de plus de 3,7 millions de personnes défile dans toute la France en soutien avec l’équipe de Charlie.

Un accord sur les retraites complémentaires est entériné : les Français devront travailler plus longtemps ; parallèlement Manuel Vals crée la prime d’activité destinée aux travailleurs les plus modestes.

La France se dit prête à accueillir 24 000 réfugiés sur les deux prochaines années, sur les 120 000 que la Commission Européenne a proposé d’accueillir dans les États membres. Des vagues de mobilisation humanistes viennent percuter des positions anti-immigration et soulignent l’urgence d’une réflexion sociétale.